ūüźĺ Histoire(s) de chat(s) : Les ailurophiles c√©l√®bres (Les "Cats' Ladies") ūüźĺ

En début d'année, j'avais émis l'idée d'écrire un article sur les ailurophiles célèbres de la gente féminine. Eh bien, voici le billet !

Je ne suis toujours pas célèbre, mais Chanel et Kara, princesse et tornade de leur état, prennent la pose pour illustrer l'article à venir ^^ (merci à mon cher ami

MJL Photographie

pour ce superbe cliché)

Aujourd'hui, j'ai donc d√©cid√© de parler des amoureuses des chats ūüėĽ

Il s'agit donc d'Histoire(s) de chat(s) d'ailurophiles c√©l√®bres : Les "Cats' Ladies*" dans le grand monde et dans la litt√©rature (Troisi√®me partie) ūü§ď (*Les femmes √† chats)

‚ě°ÔłŹ Nous avions √©voqu√©, lors du

second article sur les ailurophiles

, il y a eu la reine Marie-Antoinette et ses angoras turcs, mais d'autres femmes du grand monde, portaient un amour particulier à leurs petits félins.

‚ě°ÔłŹ Parmi elles, on trouve Paule-Fran√ßoise de Gondi, la duchesse de Lesgui√®res. Cette noble fran√ßaise d'origine italienne devint veuve tr√®s jeune et trompa sa solitude aupr√®s de M√©nine, une superbe chatte grise aux yeux dor√©s. Lorsque M√©nine disparut, apr√®s 7 ann√©es de vie, la duchesse, inconsolable, fit √©difier son tombeau dans le parc de sa propri√©t√©. L'√©pitaphe, r√©dig√© par le secr√©taire de l'Acad√©mie fran√ßaise, exprimait tout son attachement et sa peine " Ci-gist M√©nine, la plus aimable et la plus aim√©e, / De toutes les chattes (...)"

‚ě°ÔłŹ Toujours dans le monde royal, la Reine Victoria √©tait une grande amie des chats et avait acquis, lors d'une grande exposition f√©line organis√©e √† Londres en 1971, deux persans : la blanche et gracieuse White Heather (autrement dit "bruy√®re blanche" en langue de Moli√®re) et l'espi√®gle Flippy.

‚ě°ÔłŹ Nous avons √©galement √©voqu√© Frida Khalo dans le

premier billet sur les ailurophiles

... Elle n'était pas la seule artiste à apprécier les chats : la plupart étaient de grandes écrivaines...

‚ě°ÔłŹ Ath√©na√Įs Michelet, ancienne institutrice et mari√© √† l'historien Jules Michelet, a √©crit un ouvrage consacr√© aux nombreux chats qui l'ont accompagn√©e tout au long de son existence. Titr√© "Mes chats", ce livre d√©livre les biographies f√©lines de ses compagnons. Elle y raconte Mouton, Minette, mais aussi Pluton, Tigrine, une chatte recueillie, qui donnera naissance √† J√©sule, Trott, Robin Hood (Robin des Bois en fran√ßais) et Zizi, dont elle a √©crit qu‚Äôils √©taient "acteurs, baladins, acrobates, curieux de s‚Äôinstruire".

‚ě°ÔłŹ Colette, la grande Colette, l'une des plus c√©l√®bres romanci√®res internationales de la litt√©rature fran√ßaise (entre autres), √©tait elle aussi connue pour vouer un v√©ritable amour aux petits f√©lins qui ont partag√© sa vie. Colette s'inspire de ses chats pour √©crire et les prend pour mod√®les dans ses romans. Parmi eux : Kiki-la-Doucette, Karamalzaman, la Noire, Jeune Bleue, Chatte grise ou Beau Gar√ßon, Poum et Prrrrou... Et puis, il y a la chartreuse qu'elle appelle La Chatte Derni√®re. C'est cette minette qui lui inspirera un de ses meilleurs romans "La Chatte", publi√© en 1933.

‚ě°ÔłŹ Patricia Highsmith, romanci√®re am√©ricaine connue pour ses thrillers psychologiques, √† partir desquels ont √©t√© tir√©s une douzaine de films (notamment "L'Inconnu du Nord-Express" et "Le talentueux Mr. Ripley") est √©galement c√©l√®bre pour ses nouvelles teint√©es d'humour noir parmi lesquelles "Des chats et des Hommes" et "La proie du chat". L'auteure en a eu jusqu'√† six en m√™me temps - des siamois pour la plupart. Ils dormaient sur son lit, la regardaient travailler, assis sur son bureau, et parfois lui inspiraient une intrigue. Il para√ģt qu'elle pr√©f√©rait d'ailleurs la compagnie de ses animaux plut√īt que celles des humains... Elle a √©crit "Un chat fait qu'une maison soit un foyer. Un √©crivain n'est jamais seul avec un chat, tout en √©tant suffisamment seul pour pouvoir travailler. Qui plus est, qu'il d√©ambule ou qu'il dorme, un chat est une Ňďuvre d'art vivante, en perp√©tuelle m√©tamorphose." Si ce n'est pas de l'amour...

Je pense avoir bien r√©tabli l'√©quilibre hommes/ femmes avec ce troisi√®me billet des "Histoire(s) de chat(s) d'ailurophiles c√©l√®bres" ūüėä

J’espère que cet article vous a plu et vous a permis d’en apprendre un peu plus sur les célèbres "Cats' Ladies" de l'Histoire qui aimaient les chats.

Je vous souhaite une belle et bonne journ√©e, √† vous et vos minets ūüėĹ

80 vues0 commentaire