top of page

đŸŸHistoire(s) de chat(s) : que sont-ils devenus ? - des nouvelles de Bahia đŸŸ


Vous souvenez-vous de l'histoire de Bahia ?

Cette minette craintive qui avait besoin d'ĂȘtre apprivoisĂ©e par ses humains aprĂšs un Ă©pisode traumatique a fait d'immeeeeeeeeenses progrĂšs grĂące Ă  la bienveillance de sa formidable famille et n'a plus rien Ă  voir avec la chatte effacĂ©e et fuyante qu'elle Ă©tait lorsque j'ai Ă©tĂ© sollicitĂ©e pour apporter mon aide 😊

Aurore, son humaine, reprend la plume pour donner des nouvelles de la belle...


Bonne lecture ! 🐈



Nous avons adopté Bahia à la SPA, en septembre 2020. AprÚs des débuts plutÎt compliqués, nous avons fait appel à Delphine pour nous aider à apprivoiser Bahia et surtout lui offrir une vie de chat heureux. Presque 3 ans plus tard, nous constatons encore des progrÚs qui ne cessent de nous émerveiller.

A ce jour Olivier, les enfants et moi-mĂȘme avons pu nouer des relations extraordinaires avec Bahia que ce soit d’un point de vue global ou plus personnel. Chacun d’entre nous a une relation unique avec elle.



Bahia est un chat qui a eu un dĂ©marrage difficile dans la vie. Elle avait 4 ans et demi lorsque nous l’avons adoptĂ©e et Ă©tait alors trĂšs craintive, plutĂŽt solitaire. Aujourd’hui, Ă  mesure que sa confiance en nous et en son environnement se renforce, elle se dĂ©tend tellement qu’elle en vient Ă  se comporter comme un « vrai » chat : elle a instaurĂ© des rituels prĂ©cis avec chacun d’entre nous, elle qui ne miaulait que rarement se permet sans problĂšme de nous rĂąler dessus pour avoir sa pĂątĂ©e et ses croquettes, elle reste plus souvent et plus longtemps dans le salon avec nous et le week-end, elle vient nous rĂ©veiller en nous marchant gaiement dessus ou mĂȘme en donnant des petits coups de patte tout doux Ă  Olivier. Et chose incroyable : elle vient toujours quand on l’appelle.



Sa relation avec Olivier est incroyable au regard d’il y a 3 ans ! (Bahia avait une peur panique d'Olivier aprĂšs qu'elle lui ait littĂ©ralement mangĂ© les pouces alors qu'il tentait de la mettre en cage pour une visite chez le vĂ©tĂ©rinaire....) Si on ne monte pas se coucher en mĂȘme temps, elle l’attend pour monter. Ils ont leurs rituels de cĂąlins Ă  diffĂ©rents moments dans la journĂ©e, le brossage est devenu un moment de complicitĂ© et de tendresse, elle se laisse manipuler par lui en toute confiance. Elle le regarde, lui parle, se frotte Ă  lui et sait trĂšs bien lui demander ce qu’elle veut.



Bahia et mon fils (11 ans) se comprennent en un seul regard. L’amour qui circule entre eux est rĂ©ellement vibrant, c’est complĂštement dingue ! Lui rĂȘve de pouvoir la prendre dans ses bras pour la cĂąliner, cependant il sait qu’elle n’aime pas ça et le respect dont il fait preuve renforce encore leur lien. Si on traĂźne un peu au lit le matin, c’est lui qu’elle va chercher pour remplir les gamelles.

Avec ma fille (11 ans Ă©galement), c’est encore un autre mode de fonctionnement. Elles s’aiment beaucoup mais de maniĂšre moins fusionnelle, indĂ©pendantes toutes les deux. Chacune comprend les besoins de l’autre, et chacune s’adapte Ă  l’autre.



En ce qui me concerne, l’amour immense qui me lie Ă  elle ne cesse de grandir. DĂšs que je lui parle, dĂšs que je lui dit des mots d’amour, elle ronronne et pattoune avant mĂȘme que je ne commence Ă  la caresser. Elle regarde certains programmes tĂ©lĂ© avec moi, que je commente pour elle et pour lesquels je m’amuse Ă  lui demander son avis. Et elle me rĂ©pond ! Elle sait ĂȘtre drĂŽle, elle devient plus curieuse, plus audacieuse aussi. Si je dĂ©coupe du poulet, par exemple, elle me casse les pieds en miaulant et me tournant autour (ce qu’elle n’aurait jamais fait avant) et comme je ne lui en donne pas il y a mĂȘme une fois oĂč elle a sautĂ© sur la table oĂč je prĂ©parais alors qu’elle ne monte jamais sur les meubles !

Les bisous font Ă©galement partie des immenses avancĂ©es. Elle qui n’en voulait sous aucun prĂ©texte, voici qu’elle les rĂ©clame, et qu’elle nous en fait aussi. Elle n’en est pas encore Ă  venir sur nos genoux ou Ă  dormir avec nous la nuit, mais je crois que cela fait tout simplement partie de son tempĂ©rament, et c’est trĂšs bien comme ça.

Bahia n’a plus peur des bruits de cuisine, d’ailleurs elle vient avec nous dĂšs qu’on prĂ©pare quelque chose, elle reste dĂ©tendue Ă©talĂ©e en plein milieu de la piĂšce sans se dĂ©ranger quand on passe et s’agite autour d’elle, tout simplement elle ne semble plus s’excuser en permanence d’ĂȘtre lĂ  et ce pour notre plus grand bonheur.

Seule la cage de transport reste un moment un peu flou. Nous lui avions achetĂ© une grande cage, qu’elle a apprivoisĂ© en 6 mois et dans laquelle elle rentrait sans problĂšme. Malheureusement, la cage Ă©tait beaucoup trop grande et difficile Ă  transporter, nous avons donc pris un modĂšle plus petit
 qui est un peu trop petit ! NĂ©anmoins on sait aujourd’hui que lorsque nous aurons trouvĂ© la taille idĂ©ale, Bahia se montrera coopĂ©rative et que les choses iront Ă  leur rythme.



Nous sommes et serons toujours reconnaissants envers Delphine qui a permis cette magnifique Ă©volution par son accompagnement.

Je suis convaincue que son immense respect des animaux et des humains qui en prennent soin ne peut conduire qu’à des relations Ă©panouies.


Je ne peux que dire un grand MERCI Ă  Aurore pour ces magnifiques nouvelles et les magnifiques photos de Bahia qui ont illustrĂ© cet article 😊

C'est toujours un plaisir de recevoir des nouvelles des petits chats Delihcat et de continuer Ă  pouvoir suivre leur Ă©volution, mĂȘme des annĂ©es aprĂšs notre rencontre !


Je vous souhaite une trĂšs belle journĂ©e Ă  tous, chers humains et fĂ©lins đŸ˜œ

30 vues0 commentaire
bottom of page