đŸŸ Histoire(s) de chat(s)... Le chat dans la mythologie đŸŸ


Lorsque j’ai demandĂ© Ă  la communautĂ© des idĂ©es de sujets pour les Histoire(s) de chat(s) on m’a suggĂ©rĂ© de faire un article sur les chats dans la mythologie.

Et bien voilà ! Je me lance ! Merci à Laure pour la suggestion 😉

Entrons tout de suite dans le vif du sujet si vous le voulez bien...


Dans la mythologie Ă©gyptienne : Bastet


Statuette de la déesse Bastet (source : Pixabay)

Comment évoqué les mythes félins sans parler de la déesse égyptienne Bastet ?

Elle a Ă©tĂ© l'une des divinitĂ©s les plus populaires et les plus puissantes de l’Egypte Antique.

Bastet, tantĂŽt chatte, tantĂŽt femme Ă  tĂȘte de chat, est la dĂ©esse des chats, de la maison, de la domesticitĂ©, des secrets des femmes, de la fertilitĂ© et de l'accouchement mais aussi de la musique et de la danse. Elle est la protectrice des mĂ©decins, des mages et des accoucheuses. Elle protĂ©geait la maison des mauvais esprits et des maladies, en particulier des maladies associĂ©es aux femmes et aux enfants.

Elle est souvent représentée dans l'art avec une portée de chatons à ses pieds, mais son image la plus populaire reste celle d'une chatte assise regardant devant elle. Comme de nombreuses divinités égyptiennes, Bastet a également joué un rÎle dans l'au-delà en tant que guide et aide aux morts, bien que ce ne soit pas l'une de ses principales tùches.

ConsidĂ©rĂ©e comme bienveillante et protectrice de l’humanitĂ©, Bastet n’en Ă©tait pas moins dangereuse pour ceux qui violaient la loi ou maltraitaient autrui.

Son culte Ă©tait trĂšs rĂ©pandu dans toute l’Egypte jusqu’à l’arrivĂ©e de l’Empire romain et l’avĂšnement du christianisme dans le pays : un culte qui a durĂ© prĂšs de 2000 ans avant JC ! C’est notamment dans la ville de Bubastis, Ă  80 km au dessus du Caire, que se trouve le temple qui lui est consacrĂ©.

Bastet Ă©tait cĂ©lĂ©brĂ©e tous les ans dans son temple Ă  l’occasion de fĂȘtes grandioses et luxuriantes oĂč les Egyptiens venait lui rendre hommage et faire inhumer les corps de leurs chats morts dans la ville. Pour eux, le chat Ă©tait considĂ©rĂ© comme un membre de la famille et lors de sa mort toute la famille en porte le deuil en se rasant les sourcils. Lorsque le temple a Ă©tĂ© fouillĂ© en 1887 et 1889 de notre Ăšre, plus de 300.000 chats momifiĂ©s ont Ă©tĂ© trouvĂ©s.

La vĂ©nĂ©ration et l’adoration de Bastet par le peuple Ă©gyptien explique Ă  coup sĂ»r l’amour et l’attachement qu’ils portaient Ă  leurs petits fĂ©lins...



Dans la mythologie japonaise : Bakeneko


Représentation du Bakeneko (source : ArtStation - Artiste : Clément Galtier)

Au pays du Soleil Levant, le chat est un animal bĂ©nĂ©fique considĂ©rĂ© comme un animal fĂ©tiche comme vous le savez dĂ©jà
 mais connaissez-vous le Bakeneko ?

Littéralement, son nom se traduit par « monstre-chat » ou « chat changé ».

Le Bakeneko, c’est une crĂ©ature malĂ©fique du folklore japonais, une lĂ©gende transmise oralement issue d’une superstition vieille de plusieurs siĂšcles sur l’archipel nippon


C’est vers le 17Ăšme siĂšcle que la lĂ©gende est nĂ©e
 A cette Ă©poque, l’industrie de la soie Ă©tait prolifique au Japon et les chats chassaient la vermine pour protĂ©ger les vers Ă  soie. L’achat et la vente de chat Ă©tait alors illĂ©gale. De ce fait, de nombreux chats errants ont commencĂ© Ă  pulluler dans les rues et l’on commença Ă  entendre des histoires bizarres
 Sont apparus : des chats marchant sur leurs pattes arriĂšre, des chats qui parlent, changent de forme et ressuscitent mĂȘme les morts
 Le Bakeneko est nĂ© !

On lui confĂšre des pouvoirs comme celui de cracher des boules de feu, se mĂ©tamorphoser, prendre possession des humains, les faire danser, manipuler les morts, hanter un foyer, maudire ou mĂȘme tuer ses humains s’il le dĂ©sire ! On dit de lui qu’il aime laper les lampes Ă  huile (huile de poisson, je prĂ©cise
) et que c’est ce qui le diffĂ©rencie d’un chat normal. De plus, un chat devient Bakeneko s’il correspond Ă  des critĂšres prĂ©cis : avoir 13 ans, peser plus de 3,5 kg et possĂ©der une longue queue...

Le Bakeneko est souvent confondu avec le Nekomata, un chat fantÎme trÚs méchant et puissant, trÚs vieux, trÚs gros, à la queue trÚs longue et divisée en 2.

Une des lĂ©gendes qui entoure le Bakeneko est celle de l’origine du Bobtail Japonais. Vous savez, cette race de chat Ă  la queue courte enroulĂ©e sur elle-mĂȘme ? L’on raconte que les japonais, sous l’ùre d’Edo (1603-1868), pensaient que les chats Ă  longue queue pouvaient ensorceler et possĂ©der leurs victime. Il Ă©tait donc coutume de couper la queue des chats dĂšs leur plus jeune Ăąge. Le Bobtail Japonais est considĂ©rĂ© aujourd’hui comme un symbole de l’amitiĂ© et un porte-bonheur (c’est d’ailleurs lui qui est associĂ© au Maneki Neko “le chat porte bonheur” que nous avons dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© prĂ©cĂ©demment).

A la fois effrayant et fascinant, le Bakeneko reste une figure importante du folklore nippon et est cĂ©lĂ©brĂ© tous les ans Ă  Tokyo dans le quartier de Kagurazaka, lors du Bakeneko Matsuri. Cet Ă©vĂ©nement se dĂ©roule en octobre, autour de la fĂȘte d’Halloween. Allez-y costumĂ©s (en chat bien Ă©videmment) pour assister aux dĂ©filĂ©s et aux danses qui font vivre la lĂ©gende !


Dans la mythologie celtique : Chat SĂ­dhe

Illustration du Chat SĂ­dhe par l'artiste Jonh Mc Cormack (source : site de l'artiste jmcillsutrations.com)

Le Cat SĂŹth (Écosse), ou Cat SĂ­dhe (Irlande, Cat SĂ­, nouvelle graphie) en VO ,ou Chat SĂ­dhe en français, est une crĂ©ature fĂ©Ă©rique des Highlands d’Ecosse. Si la plupart des lĂ©gendes qui l’entoure viennent du folklore Ă©cossais, certaines proviennent de celui de l’Irlande.

Il est décrit comme étant noir et aussi gros qu'un chien, avec une tache blanche sur sa poitrine.

Le cryptozoologiste Karl Shuker, dans son livre Mystery Cats of the World (1989), pense que la lĂ©gende du Chat SĂ­dhe a pu ĂȘtre inspirĂ©e Ă  la suite de l'observation du chat de Kellas, qui semble ĂȘtre un hybride entre les chats sauvages Ă©cossais et les chats domestiques que l'on ne trouve qu'en Écosse.

Beaucoup de contes et légendes entourent le Chat Sídhe.

L’on dit de lui qu’il est en rĂ©alitĂ©, non pas une fĂ©e, mais une sorciĂšre pouvant se transformer en chat 9 fois. Si celle-ci dĂ©cidait de prendre une forme de chat pour la 9Ăšme fois, elle resterait dans ce corps animal pour le reste de sa vie (peut-ĂȘtre la source de l’idĂ©e qu’un chat Ă  9 vies ?)

Dans la culture celtique, Ă  Samhain, fĂȘte gaĂ©lique marquant la fin des rĂ©coltes et le dĂ©but de l’hiver, il Ă©tait coutume de laisser une soucoupe de lait pour le Chat SĂ­dhe si l’on voulait que celui-ci bĂ©nisse le foyer (le contraire revenait Ă  ce que la maison soit maudite, et le lait des vaches, sec).

On raconte Ă©galement que lors des enterrements, en Ecosse, les cercueils devaient ĂȘtre surveillĂ©s avant la mise en biĂšre pour garder le Chat SĂ­dhe Ă  distance, car on disait qu'il volait les Ăąmes des personnes rĂ©cemment dĂ©cĂ©dĂ©es avant qu'elles ne soient revendiquĂ©es par les dieux. Pour le distraire et le tenir Ă  l’écart de l’endroit oĂč reposait le corps avant son dernier voyage, on saupoudrait de l’herbe Ă  chat autour de la maison et, surtout, on Ă©vitait d’allumer un feu qui, semblait-il, avait tendance Ă  attirer ce visiteur non dĂ©siré 

Ceux qui jouent à Final Fantasy connaissent bien le Chat Sídhe qui est un personnage représenté, dans le jeu, à cheval sur un jouet en peluche géant et utilise un mégaphone pour donner des ordres à ce dernier. On est loin du chat "méchant" venant emporter l'ùme des défunts !



Dans les autres mythologies...


A leur arrivée en Egypte, les Grecs assimilÚrent Bastet à leur déesse Artémis.

Les Romains, eux, évoquÚrent le fait que Diane se soit un jour transformée en chatte pour échapper au titan Typhon...

En ce qui concerne le chat dans la mythologie sacrĂ©e des Pays du nord, l’on attribuait Ă  celui-ci une force surnaturelle et parfois des ailes. Le chat servirait mĂȘme Ă  tirer le char de la dĂ©esse Freya, dĂ©esse de l’amour (un chat norvĂ©gien a priori
 comme nous l'avons dĂ©jĂ  Ă©voquĂ© dans un billet prĂ©cĂ©dent).


VoilĂ  pour ce premier article sur le chat dans la mythologie (oui, j'en prĂ©vois dĂ©jĂ  un second sur le chat dans la mythologie religieuse plus tard
.) J’espĂšre que ces histoires vous ont plues ? 😊

(Pour chaque photo utilisée, vous trouverez les sources en légende. Les recherches m'ont permis de découvrir ainsi 2 artistes trÚs doués !)


De toute les histoires que vous avez lues, quelle est votre favorite ?

Connaissez-vous d'autres récits qui entourent le chat dans la mythologie ?

Excellence journĂ©e Ă  tous, chers humains et fĂ©lins, et Ă  bientĂŽt pour de nouvelles đŸŸ Histoire(s) de chat(s) đŸŸ đŸ˜œ



  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

www.delihcat.fr

Téléphone : 07 49 22 24 64 - Mail : delihcat@gmail.com

Conditions Générales de vente

Politique de Confidentialité

​

Toutes les images et les textes du site sont la propriété exclusive de Delihcat et ne sont pas libres de droit.