đŸŸ Histoire(s) de chat(s) : Chats Ă  travers le monde đŸŸ



Aujourd'hui, petit post sur le chat à travers le monde, de nos jours 🌎

(ce sujet fera l'objet de plusieurs posts) Il s'agit donc d'histoires de chats Ă  travers le monde (PremiĂšre partie) đŸ€“ Au Japon, le chat est bĂ©nĂ©fique et considĂ©rĂ© comme un animal fĂ©tiche ! (chat = neko en japonais) Comment ne pas Ă©voquer le cĂ©lĂšbre Maneki-Neko, chat en porcelaine ou cĂ©ramique qui vous salue de la patte et dont on dit qu'il peut vous apporter la fortune ? Maneki (æ‹›ă) vient du verbe maneku (æ‹›ă ) qui en japonais signifie "inviter" (dans le sens de faire venir) ou "saluer", et neko (猫) dĂ©signe le "chat". Il s'agit donc littĂ©ralement du "chat qui invite". Selon la lĂ©gende, le premier maneki-neko serait le chat d'un temple qui aurait invitĂ© un noble voyageur Ă  venir s'abriter pour Ă©viter d'ĂȘtre pris dans un violent orage.

En Turquie, Ă  Istanbul, les chats sont rois ! (chat = kedi en turc) Il y a de nombreux chats errants Ă  Istanbul et plus particuliĂšrement dans le quartier de Cihangir, oĂč ils vivent comme de vrais pachas ! C'est dans ce quartier qu'on trouve le plus grand nombre de chats. Ils n'appartiennent Ă  personne mais sont nourris par le voisinage et s'attachent parfois Ă  un lieu, bar ou restaurant, dont ils deviennent les gardiens. Ici, la loi reconnaĂźt les droits des fĂ©lins sans propriĂ©taire et les chats sont en partie pris en charge par la ville. Ce sont surtout les particuliers qui veillent Ă  prendre soin d'eux, se cotisent pour payer le vĂ©tĂ©rinaire lorsqu'il y a des malades et leur procurent nourriture et caresses. D'oĂč vient cet attachement ? Pour certains, cela remonte Ă  l'Ă©poque oĂč les chats chassaient la vermine des habitations (ce qui a permis d'Ă©pargner la citĂ© de la peste noire au 14e siĂšcle). Pour d'autres, cela est religieux. En effet, dans l'Islam, les fĂ©lins sont considĂ©rĂ©s comme des crĂ©atures pures, aimĂ©es du ProphĂšte.

En Russie, plus prĂ©cisĂ©ment Ă  Saint PĂ©tersbourg, 70 chats sont les gardiens de 65000 Ɠuvres exposĂ©es dans le musĂ©e de l'Ermitage ! (chat = kot en russe) Tout a commencĂ© en 1714 quand l'impĂ©ratrice Élisabeth Ire commença Ă  amasser une collection d'objets d'art provenant de toute l'Europe ; notamment au palais de l'Ermitage. Afin de les protĂ©ger des rongeurs, elle promulgua en 1745 un ukase (dĂ©cret/ Ă©dit) afin que 30 des meilleurs chats domestiquĂ©s (de la race Bleu russe) soient stĂ©rilisĂ©s et amenĂ©s au palais depuis la ville de Kazan. Aujourd'hui, bien qu'ils ne chassent plus et qu'ils soient en majoritĂ© des chats de gouttiĂšre, ces derniers sont devenus les mascottes du musĂ©e et continuent de vivre dans leur repaire souterrain, sous le musĂ©e. C'est grĂące aux dons du public et aux mĂ©cĂšnes du musĂ©e qu'ils sont nourris, soignĂ©s et choyĂ©s. Si vous voulez rencontrer ces fĂ©lines icones, sachez que tous les ans, les chats sont honorĂ©s lors de la fĂȘte du "Jour du Chat de l'Ermitage" au musĂ©e.

Fin de cette premiùre partie d'histoires de chat à travers le monde 😊


Mercredi prochain, un autre sujet (...restez connectés pour ne pas louper la seconde partie de ce tour du monde mettant en lumiÚre les chats d'autres pays
)


Belle journĂ©e Ă  tous đŸ˜œ

16 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

www.delihcat.fr

Téléphone : 07 49 22 24 64 - Mail : delihcat@gmail.com

Conditions Générales de vente

Politique de Confidentialité

​

Toutes les images et les textes du site sont la propriété exclusive de Delihcat et ne sont pas libres de droit.