Pour une relation harmonieuse avec votre chat : l'importance du consentement animal...


Aujourd’hui, j’ai envie de parler d’un sujet très important à mes yeux : le consentement animal.

Comme vous le savez, chez Delihcat, toujours évoluer dans le respect et le bien-être de l'humain et de l'animal est une priorité. N’importe quel chat est un individu à part entière : il a son caractère, son tempérament, son vécu (court ou long selon son âge), ses traumas (parfois)… Il s’agit de le considérer comme un être vivant qui a des besoins mais aussi des émotions qui se doivent d’être respectés.


Le consentement est défini comme l’action de consentir ; il s’agit d’accepter un projet ou une action. Il y a un élément fondamental à retenir dans la relation qui vous unit à votre chat : le fait que les actions/ interactions dépendent en partie de vous, mais aussi en partie de la volonté des autres. Les autres, l’autre : c’est le chat. Cela signifie que vous n’êtes pas seul dans l’interaction et que ce n’est pas seulement votre désir d’interagir qui est à prendre en compte. Il ne faut jamais perdre cela de vue lorsque vous instaurez le contact avec votre chat (et avec tout être vivant ai-je envie d’ajouter…)


Lorsque l’humain veut entreprendre une interaction avec le chat, il doit s’assurer que ce dernier est d’accord. Vous devez être sur la même longueur d’ondes ! On ne peut pas dire que les chats ressentent des sentiments à proprement parler (en tout cas, aucune étude ne l’a prouvé) mais ce qui est sûr c’est qu’ils ressentent des émotions au même titre que nous, humains : joie, colère, peur et tristesse. Prenez la peine de savoir dans quel état émotionnel se trouve votre chat avant d’engager le contact.

S'il est détendu, soyez sûr que vous aurez beaucoup plus de chance d’avoir une interaction positive (et bien reçue) que s’il est dans un état de peur ou de colère avéré. Pour cela, veillez à bien observer sa posture, ses oreilles, ses yeux, sa queue et son état général avant d’instaurer n’importe quel contact (comme la caresse). L’idéal reste que ce soit le chat qui vienne vers vous pour vous solliciter. A partir du moment où l’interaction est à l’initiative du chat, amicale et naturelle, vous avez tout gagné !

Nous nous devons d’être attentifs au fait que nos chats sont d’accord ou non pour engager le contact surtout lorsque nous en sommes à l’initiative. Veillez toujours à approcher votre animal de façon douce, calme et posée, sans gestes brusques ou bruits/cris dérangeants qui pourraient le mettre mal à l’aise ou le faire fuir. Souvenez-vous qu’il suffit d’une seule mauvaise expérience avec un chat pour que celui-ci se méfie de vous !

Lorsqu’il s’agit d’un chat que vous ne connaissez pas, laissez-le toujours venir à vous plutôt que d’aller vers lui. Agenouillez-vous à une distance raisonnable (2-3 m), tendez gentiment la main vers lui et laissez-le vous sentir (tout passe par l’odeur avec ces petites bêtes !!!). Si le chat poursuit et entre en contact avec vous, ne forcez pas les caresses. Il s’agit là de respecter son rythme et la découverte de votre personne 😉


Il ne faut pas non plus perdre de vue que certaines choses ne sont pas permises avec un chat. Rappelons qu’il est un être vivant et non un objet (ou un jouet/ une peluche), qu’il ressent des émotions et n’existe pas pour combler nos désirs humains d’affection. Parmi les actions que nous ne nous permettrons pas, on peut citer qu’« on ne réveille pas le chat qui dort » (comme le dit si bien le proverbe) de même que l’on ne dérange pas un chat qui mange, boit, fait sa toilette, ses besoins, ou est en pleine chasse (pour ce dernier comportement, vous prenez le risque de vous exposer à une conduite agressive redirigée et de devenir la proie du chat !).

Il s’agit de respecter son espace vital et ses activités de chat pour lesquelles il n’a pas besoin de nous. Il faut laisser le chat vivre sa vie de chat et satisfaire ses besoins fondamentaux et spécifiques sans jamais interférer. Imaginez que l’on vienne vous réveiller en vous prenant à bras le corps ou que l’on vienne vous chercher sous la douche pour vous tripoter dans tous les sens !? Quelle serait votre réaction ? (oui je fais de l'anthropomorphisme mais cela peut parfois permettre de mieux comprendre 😉 )


Comme évoqué précédemment, afin de savoir si le chat est consentant ou non, il s’agira d’observer sa posture et son attitude physique (corps, queue, yeux, oreilles, etc) et de faire attention aux vocalises qu'il émet (dont nous avons déjà parlé précédemment).

Les chats savent parfaitement se faire comprendre ! Soyez attentif aux signes qu’ils vous envoient ! De même, sachez un chat qui viendra s’allonger près de vous ne souhaitera pas forcément être caressé ! Il peut très bien se coller contre vous uniquement pour sentir votre présence, se réchauffer à votre contact (ou tout autre raison qui échappe à notre interprétation humaine). Nous, humains, avons cette manie de toujours vouloir solliciter nos animaux, voire de les sur-solliciter, car, égoïstement, nous souhaitons partager des moments privilégiés avec eux (notamment par la caresse). Mais le chat est-il d’accord ? Si votre minou vient sur vous, se pose pour dormir, peut-être veut-il simplement profiter de l’endroit confortable que sont vos genoux, et par forcément se faire papouiller ? Cela dépend bien sûr de votre chat ! Vous le connaissez assez pour savoir à quel moment il vient réclamer les câlins ou non. Restez tout de même attentif aux signes d’agacement (les oreilles qui bougent, la queue qui bat) et cessez l’interaction si vous sentez qu’il ne supporte plus le contact. Au bout d’un moment, si votre chat est vraiment gêné, il partira de toute façon de lui-même. N’essayez pas de le retenir ! Respectez son besoin de se mettre à l’écart…


J’en viens à un point clé que l’on se doit de garder en tête dans la relation avec votre chat : il ne faut jamais chercher à le contraindre ! Que ce soit en le forçant au contact, en le portant lorsqu’il n’a pas envie (la majorité des chats que je connais n'aiment d'ailleurs pas être portés...) ou en le serrant fort dans vos bras, alors que sa seule envie est de s’isoler pour se reposer et/ou d’avoir de la tranquillité. Laisser son chat avoir son espace et ses moments au calme, c’est aussi une preuve d’amour : c’est lui prouver que vous respectez ses envies et ses besoins et, surtout, que vous le respectez en tant que chat.

Ne pas respecter le consentement de votre animal, c’est prendre le risque de détériorer les relations que vous avez avec lui. Il vous associera forcément à la contrainte et à des interactions qui ne lui apportent aucune satisfaction, voire même des émotions négatives. Il pourrait même, à terme, développer des conduites agressives qui, si vous n’avez pas su lire les signes de son inconfort ou son agacement sur le temps, deviendraient pour lui les seules réponses aux interactions dérangeantes que vous aurez instaurées…

Tout cela pour dire qu’il est vraiment important de respecter le consentement de votre chat. Le mieux reste, de toute façon, les interactions à l’initiative de votre matou. En le laissant décider, vous lui laissez la porte ouverte afin qu’il fasse lui-même le choix d’entretenir une relation respectueuse et positive avec vous (à condition d'être réceptif et d'entamer une interaction agréable bien entendu !)

J’espère que ces quelques mots vous auront convaincus de faire plus attention à ce que veut/ souhaite votre chat avant de penser à ce que vous, humain, vous voulez. Vous pourrez même être surpris d’observer de quelle façon il réagit si vous le solliciter/ déranger moins à certains moments : de belles surprises pourraient vous arriver (testé et approuvé notamment avec Kara, ancienne petite craintive de la maison).

Respecter le consentement de son chat, c’est l’aimer et lui prouver que vous le respectez comme le chat qu’il est, ne l’oubliez pas 😉


Je vous souhaite une belle journée à tous, humains et félins 😽

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

www.delihcat.fr

Téléphone : 07 49 22 24 64 - Mail : delihcat@gmail.com

Conditions Générales de vente

Politique de Confidentialité

Toutes les images et les textes du site sont la propriété exclusive de Delihcat et ne sont pas libres de droit.