De ces chats qu'on ne peut pas approcher...

Aujourd’hui, j’ai envie de parler et mettre en lumière une certaine catégorie de chats en particulier, et dont on ne parle pas assez selon moi...

Des chats qui ne connaissent pas forcément l’humain et qui ne veulent pas le connaître...

De ces chats qui ont connu l'humain mais ne veulent plus avoir à faire à lui...

Des chats qui n’ont pas été socialisés à notre espèce et qui ne le seront jamais...

De ces chats qu’on ne peut pas approcher....


source : PhotoStockEditor

Le chat, comme vous le savez déjà, est un animal solitaire (un chasseur solitaire pour être plus précise) et, de ce fait, n’est pas fait pour vivre naturellement avec d’autres individus (qu’ils soient de la même espèce ou d’une autre).

C'est la domestication de notre petit félin préféré qui a fait qu'aujourd’hui, la plupart des chats domestiques cherchent notre présence mais aussi celles des autres animaux avec qui ils peuvent partager un foyer...

Pourtant, il existe bien des chats qu’on ne peut pas approcher (et qu’on n’approchera probablement jamais).


Parmi eux, le chat féral, ou chat haret, qui est un chat domestique qui est retourné partiellement ou complètement à l’état sauvage. Ce chat a très bien pu connaître un foyer auparavant mais qui, abandonné ou perdu, est retourné vivre dans la nature. Ce n'est pas un chat sauvage à proprement parler et il ne doit pas être confondu avec les sous-espèces naturelles du chat sauvage qui existent. Rappelons que le chat domestique est une sous-espèce issue de la domestication du chat sauvage alors que le chat sauvage est lui une espèce de félins de la famille des Félinés (petits félins) eux même rattachés à la grande famille des Félidés.

La différence entre le chat haret et le chat sauvage n’est pas génétique mais plutôt éthologique, car liée à son mode de vie plutôt qu’à son ascendance. Le chat dit semi-féral, lui, est entre le chat haret et le chat domestique : c’est celui qu'on appelle communément le chat errant.


Il y a également le chat mal (ou pas du tout) socialisé à l’humain qui, malgré des essais pour être apprivoisé, ne trouvera jamais aucun intérêt aux interactions avec l'Homme.

Il ne deviendra pas forcément haret car il peut très bien profiter du confort et de la chaleur d’un foyer, mais il ne créera aucun lien avec l’humain, préférant être en compagnie de ses congénères ou des autres animaux déjà présents dans le foyer par exemple. Il s’agit là davantage d’un caractère profond du chat, forgé au fil du temps et qui s'installe pour ne jamais changer. "Le chat indépendant" dans toute sa splendeur ! Vous aurez beau faire tout ce que vous voulez, le chat fuira les caresses et le contact physique tant recherché par vous, humain-gaga-en-quête-de-papouillages-et-caresses-à-n'en-plus-finir... Vous le savez : le chat, ce grand hédoniste, n'agit qu'en fonction du plaisir que les actions lui rapportent ! Si celui-ci ne trouve rien de bon à se faire câliner, vous ne pourrez pas changer cet état de fait et devrez l'accepter...


Quelque soit la raison pour laquelle vous ne pouvez pas approcher un chat, le plus important et ce qu’il faut garder en tête : c’est le bien-être de l’animal avant tout et la notion de consentement animal dont nous avons déjà parlé dans un précédent article.

Ne forcez jamais un chat à avoir une interaction.

Le chat haret et le chat non socialisé sont typiquement le type de chat que vous n’approcherez pas (ils n'en n'ont "pas envie" ; n'en ressentent pas le besoin).

Cela ne vous empêche pas de les aimer et d’en prendre soin !

Pour les chats harets : en leur construisant un abri, en les stérilisant avec l’aide d’une association avant de leur rendre leur liberté, en les nourrissant, en leur donnant la chance d'avoir des soins dispensés par un vétérinaire si vous les retrouvez blessés ou malades...

Pour les chats non socialisés : en leur offrant tout ce qu’un foyer peut leur apporter de bon, en les laissant vivre proche de vous, sans jamais rien attendre en retour.


Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas approcher un chat qu’on ne peut pas l’aimer et le respecter… Au contraire, le fait de respecter ce besoin d’espace et de non-contact, c’est la plus belle preuve d’amour que vous pourrez leur donner…


J’espère que ce petit billet vous aura convaincu que les chats qu'on ne peut pas approcher restent des chats, comme les autres, qui méritent notre attention, notre bienveillance et notre respect autant que nos chats câlins.


Je vous souhaite une douce et belle journée à tous, chers humains et félins 😽

106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

www.delihcat.fr

Téléphone : 07 49 22 24 64 - Mail : delihcat@gmail.com

Conditions Générales de vente

Politique de Confidentialité

Toutes les images et les textes du site sont la propriété exclusive de Delihcat et ne sont pas libres de droit.