đŸŸ L'instant F(o)urbaby de... Tirou : le goĂ»t (sĂ©rie sur les 5 sens du chat) đŸŸ

Avant-dernier article* sur les sens du chat ! 😊

Tirou le gourmand sur le devant de la scĂšne pour parler du goĂ»t. Un sens moins dĂ©veloppĂ© que les autres chez le chat mĂȘme si on pourrait croire le contraire au regard de l’adoration que certains de nos petits fĂ©lins ont pour la nourriture et leurs exigences tatillonnes en matiĂšre d’aliments


Tout de suite, le billet traitant de ce sens du goĂ»t 😉

* N. B : Pour chaque article sur les sens du chat, je vous transmets ici des informations « gĂ©nĂ©rales » et ne rentre pas dans les dĂ©tails prĂ©cis (physiologiques, biologiques, etc.) dans le but de recenser l’essentiel de ce qu'il faut savoir (sinon les billets seraient bien trop longs !) NĂ©anmoins, si vous souhaitez avoir plus de dĂ©tails sur un Ă©lĂ©ment en particulier, n’hĂ©sitez pas Ă  m’envoyer un message ou me laisser un commentaire afin que nous puissions Ă©changer. Bonne lecture !


✅ Les chatons n’ont pas de sens gustatif quand ils viennent au monde. Celui-ci se perfectionne surtout aprĂšs leur naissance. En absorbant le lait de la mĂšre oĂč se trouvent des marqueurs chimiques spĂ©cifiques du repas qu’elle prend, les chatons dĂ©velopperont alors des prĂ©fĂ©rences gustatives en fonction dudit repas.

✅ La bouche (ou gueule) du chat comprend 30 dents au total. Les chatons ont leurs dents de lait Ă  4 semaines et les dents dĂ©finitives sont en gĂ©nĂ©ral toutes prĂ©sentes Ă  6 mois. La langue, elle, est couverte de petites protubĂ©rances appelĂ©es papilles (papillae) qui crĂ©ent une surface rugueuse et rĂąpeuse idĂ©ale pour se toiletter mais aussi pour dĂ©tacher la viande des os des proies lors du repas. La langue est l’organe de perception du goĂ»t. Comme Ă©noncĂ© prĂ©cĂ©demment dans l’article sur l'odorat, le chat est dotĂ© d’un organe vomĂ©ro-nasal appelĂ© organe de Jacobson, avec des conduits qui mĂšnent Ă  la bouche et au nez. Le chat inhale, ouvre la gueule et retrousse la lĂšvre supĂ©rieure pour "goĂ»ter les odeurs". L’odeur est recueillie par la langue, dans un compromis entre le goĂ»t et l’odorat, mĂȘme si l’organe de Jacobson n’a pas de rĂŽle dans le sens gustatif.

✅ La langue humaine est recouverte d’environ 9000 papilles gustatives alors qu’un chat, avec sa langue plus petite n’en a que 500 (475 bourgeons de goĂ»t pour ĂȘtre prĂ©cis). Les rĂ©cepteurs sensoriels sur les papilles de notre petit fĂ©lin sont formĂ©s d’une protĂ©ine qui recouvre la surface de la langue. Lorsque cette protĂ©ine vient en contact d’élĂ©ments chimiques dissous dans les aliments, les rĂ©cepteurs s’activent et envoient un message au cerveau.

✅ Contrairement Ă  nous humains qui avons 5 types de papilles gustatives pour dĂ©tecter le salĂ©, l’aigre, l’amer et le sucrĂ©, le chat en a moins. En effet, ses papilles rĂ©agissent essentiellement Ă  l’amer, l’acide, saveurs Ă  laquelle il est trĂšs sensible. Les chats ont une capacitĂ© supĂ©rieure Ă  l’humain pour dĂ©tecter l’amertume. Des Ă©tudes menĂ©es par le Dr Peihua Jiang, biologiste au Monell Chemical Senses Center Ă  Philadelphie aux Etats-Unis, ont montrĂ© que les chats utilisaient leurs rĂ©cepteurs sensibles au goĂ»t amer pour repĂ©rer des proies susceptibles de les empoisonner, comme les grenouilles et les crapauds, et aussi pour dĂ©tecter des plantes toxiques prĂ©sentes dans les intestins de leur proie herbivore. Une autre ligne de recherche Ă©tudie le rĂŽle des rĂ©cepteurs du goĂ»t amer dans la dĂ©tection de l’infection. Ces rĂ©cepteurs ne se trouveraient pas uniquement sur la langue mais aussi dans d’autres organes comme les poumons... Ainsi Ă©quipĂ©s de ses nombreux dĂ©tecteurs qui les sensibilisent gustativement, on pourrait supposer que c’est pour cela que les chats sont si difficiles pour leur nourriture. Soumis Ă  des aliments hyper-transformĂ©s n’ayant aucun rapport avec leur nourriture naturelle, pas Ă©tonnant qu’ils dĂ©tectent des saveurs dont nous n’avons aucune idĂ©e et qu’ils trouvent dĂ©goĂ»tantes !

✅ Le chat dĂ©tecte Ă©galement l’umami (appelĂ©e cinquiĂšme saveur ou « goĂ»t savoureux » Ă  l’origine de tous les autres goĂ»ts) comme l'humain. En revanche, il aura des difficultĂ©s Ă  percevoir le salĂ© et le sucrĂ© mĂȘme s’il peut les reconnaĂźtre.

✅ Le saviez-vous ? Alors que nous, humains, raffolons des glaces et sorbets, le chat n’aime pas particuliĂšrement les aliments trop froids et prĂ©fĂšre que sa nourriture soit Ă  tempĂ©rature ambiante (dans l’idĂ©al Ă  tempĂ©rature corporelle, celle de langue). De plus, l’ingestion de nourriture trop froide peut causer des dĂ©sagrĂ©ments digestifs comme des diarrhĂ©es
 De ce fait, Ă©vitez de donner de la nourriture tout juste sortie de rĂ©frigĂ©rateur Ă  votre minou.

✅ Dernier petit point santĂ© concernant la gueule de votre chat. Si vous constatez :une dĂ©coloration des dents ou une dent cassĂ©e, une dĂ©coloration ou une inflammation des gencives, une trĂšs mauvaise haleine : ALLEZ CONSULTER VOTRE VETERINAIRE. Parmi les soins d’hygiĂšne, vous pouvez brosser les dents de votre chat avec un dentifrice spĂ©cial chat (jamais des formules destinĂ©es aux humains !).


J’espĂšre que vous avez apprĂ©ciĂ© ce billet sur LE GOÛT.


La semaine prochaine, nous conclurons cette sĂ©rie d’articles sur les sens du chat en abordant le SENS TACTILE.


Bonne fin de semaine Ă  tous, humains et doux fĂ©lins dĂ©tecteurs d'amertume đŸ˜œ

33 vues1 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

www.delihcat.fr

Téléphone : 07 49 22 24 64 - Mail : delihcat@gmail.com

Conditions Générales de vente

Politique de Confidentialité

​

Toutes les images et les textes du site sont la propriété exclusive de Delihcat et ne sont pas libres de droit.