top of page

🐾 L'instant F(o)urbaby de... Chanel : prendre soin de son chat lorsqu'il vieillit 🐾

Mademoiselle Chanel a eu 12 ans en juillet dernier ! Elle fait aujourd’hui partie des chats que l’on appelle « chats séniors ». Elle n’est pas encore âgée mais n’est plus une chatonne !


Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler des soins et des attentions à apporter à votre poilu lorsqu’il avance dans l’âge.





Durée et espérance de vie

✅ Le chat, en fonction de son âge, traverse différentes étapes de sa vie. C’est à partir de l’âge de 7 ans que l’on considère qu’il est mature. A partir de 10 ans, les premiers signes de vieillissement peuvent apparaître et c’est à ce moment-là que l’on dit qu’un chat est un « sénior ». Passé 15 ans, on parle ensuite de « chat âgé ». Bien évidemment, l’espérance de vie n’est pas la même pour tous les chats ; elle change en fonction de leur mode de vie (errant, domestique avec ou sans accès à l’extérieur), de leur race, leur diète, leur taille… et, bien évidemment, de l’attention que leur portent leurs humains.

Aujourd’hui, les chats vivent de plus en plus vieux. Cela est possible grâce au progrès de la médecine vétérinaire (prévention des maladies, traitements et médicaments plus efficaces) et au fait que de nombreux chats restent à l’intérieur. En moyenne, ils peuvent vivre au moins jusqu’à 15 ans.

✅ Certains, comme on en voit de plus en plus, peuvent atteindre 20 ans ! Parmi les records de longévité non certifiés officiellement, on peut citer Lucy, un matou du Pays de Galles, qui a vécu jusqu’au grand âge de 39 ans ! Inscrite au Livre Guiness des Records, le chat le plus âgé reste Creme Puff, une minette texane qui s’est éteinte à l’âge de 38 ans en 2005. Dernièrement, c’est Rubble, un Maine Coon roux, qui nous a quitté le printemps dernier, à l’âge de 31 ans (l’équivalent de 150 années humaines !)


Séniors et vieux chats

Entre 11 et 14 ans, le chat est donc considéré comme un chat « sénior ». Minou perd progressivement en agilité et c’est, en général, à partir de cet âge-là que les premiers soucis de santé peuvent apparaître. Les premiers signes de l’âge se font sentir : perte/ gain de poids, dégradation de la vue, diminution de la mobilité, problèmes dentaires… Parfois, sa personnalité change (plus irritable, plus « bavard »…)

A partir de 15 ans, le chat devient « âgé ». Il peut devenir de moins en moins mobile et voir ses 5 sens décliner. A cette période de sa vie, votre loulou sera davantage sensible au changement d’environnement et aura besoin de sa routine et sa tranquillité.

Dans les deux cas, il conviendra de rendre les visites vétérinaires plus fréquentes afin de s’assurer que votre poilu reste en bonne santé même en prenant de l’âge.


Prendre soin de la santé de son chat

✅ En effet, c’est à partir du moment où il entre dans la catégorie « sénior » que nos chats méritent toute notre attention en ce qui concerne les soins médicaux. Alors qu’un check-up annuel suffit lorsque le chat est dans la force de l’âge, il convient de faire des examens plus poussés dès l’âge de la maturité à 7 ans. A partir de 11 ans, n’hésitez pas à aller voir votre vétérinaire au moins 2 fois par an pour des visites de contrôle, hors vaccination. Passé 10 ans, le chat voit son état général et son immunité décroître et il peut être plus sensibles aux maladies.

Si vous observez des changements dans son comportement habituel concernant ses besoins fondamentaux et l’un des signaux d’alerte suivant : ALLEZ VOIR VOTRE VETERINAIRE.

Comportement alimentaire et dipsique : l’appétit de votre chat augmente alors qu’il perd du poids ou, a contratrio, il paraît affamé mais ne mange pas (il est possible qu’il ressente des douleurs dentaires ou ait des difficultés à avaler). Si votre chat boit beaucoup, il aura tendance à utiliser davantage la litière. Les chats âgés peuvent souffrir de déshydratation.

Comportement d’élimination : si votre chat a des soucis pour uriner ou déféquer, qu’il « pleure » dans le bac ou que des « accidents » se produisent dans la maison : il peut avoir des problèmes urinaires.

Comportement de locomotion : votre chat a des difficultés à courir, sauter, voir monter les escaliers ; il peut souffrir de problèmes articulaires.

Comme évoqué plus haut, les sens de nos chats avancés dans l’âge, comme les humains, ont tendance à décliner (vue et ouïe notamment). En outre, un chat qui ne se sent bien, souffre ou présente des signes de sénilité, voire de démence, peut devenir renfermé ou agressif, se cacher ou miauler davantage. Soyez bien attentifs à tous les signes et, si vous avez le moindre doute lorsque des changements de comportement surviennent, une seule solution : consultez votre vétérinaire.


Faire des aménagements de l’environnement de vie

Quand votre chat prend de l’âge, il convient d’aménager son environnement de vie afin qu’il s’y sente le mieux possible et continue d’évoluer dans le bien-être. En effet, en vieillissant, le chat peut avoir des difficultés à appréhender son environnement. Ne changez pas votre intérieur en changeant les meubles de place par exemple, cela pourrait le bouleverser (surtout s’il perd la vue et n’a plus de repères !).

Les vieux chats peuvent avoir du mal à réguler leur température corporelle. Veillez à ce que la température ambiante de votre foyer soit homogène et douce (à ajuster en fonction de la saison bien évidemment).

Votre minou sera peut-être moins souple qu’avant et aura probablement besoin de votre aide pour nettoyer certaines parties de son corps difficiles à atteindre. S’il existe déjà un rituel de brossage avec lui : poursuivez-le avec une brosse douce au moins plusieurs fois par semaine afin qu’il se sente propre et plus à l’aise. Les griffes durcissent avec l’âge et peuvent être trop longues : n’oubliez pas de les lui tailler ou de les faire tailler par votre vétérinaire.

Si votre chat est moins agile qu’autrefois, facilitez-lui la vie ! Préférez mettre les gamelles de nourriture et d’eau à même le sol plutôt qu’en hauteur (une à chaque étage si vous habitez dans une maison). Pour les litières : même combat ! Disposez-en autant que possible à des endroits stratégiques et bien à l’écart des sollicitations afin que votre chat puisse éliminer en toute tranquillité, et préférez des bacs à rebords bas afin qu’il n’ait pas un effort trop important à fournir pour aller à l’intérieur. Vous pouvez vous servir de boîtes ou de pièces de mobilier afin de créer des « marches » (pas trop hautes) afin qu’il puisse rejoindre ses endroits perchés favoris sans avoir à sauter. En ce qui concerne les couchages, cachettes, et autres dodos confortables, vous pouvez les placer aux endroits où votre chat préfère dormir pour qu’il puisse se reposer là où il le préfère.

Ce n’est pas parce que votre chat vieillit qu’il n’aura plus besoin de jouer ! N’hésitez pas à poursuivre les séances de jeux interactives. En effet, cela lui permettra d’entretenir sa vivacité et ses instincts. A vous de vous adapter à son rythme et d’être plus doux que lors de ces années de chaton.


Je suis heureuse et fière de pouvoir dire que ma Chacha, du haut de ses 12 ans, est encore en pleine forme et en pleine santé !

Et chez vous ? Quel est l'âge de votre doyen(ne) ?

A vos photos en coms !


Prenez bien soin de vous tous et passez une belle journée, chers humains et félins (âgés ou non !) 😽

122 vues0 commentaire

Comments


bottom of page