Confidences de 2 super agents animaliers spécialisées chats


Nous en sommes déjà à notre avant-dernier article de la série INÉDITE sur le travail des agents spécialisées chats à la SPA de Hermeray (oui déjà…) et pour ce billet, j’ai eu envie de recueillir les confidences de Sabine et Blandine via un petit jeu de questions/ réponses


Bonne lecture !


(Les photos présentes dans cet article m'ont été envoyées par Blandine et Sabine. Les photos d'illustration de la première question ont été prises sur Internet)


A gauche, Blandine et Yatomi, maman courage qu'elle accueille en FA chez elle

A droite, Sabine en séance câlin avec des pensionnaires du refuge


Si tu disposais de moyens illimités, que souhaiterais-tu apporter en plus aux chats du

refuge ?


Sabine Changer tous les modules pour des boxes beaucoup plus grands et qui comprennent déjà de l’enrichissement environnemental pour les loulous, avoir des box sécurisés pour les chats sauvages que nous devons soigner avant de leur rendre leur liberté, des chatteries immenses où nous pourrions créer des parcours muraux, avoir de nombreux arbres à chats géants, des dodos et des cachettes partout (et pareil pour notre communauté extérieure), des super cubes modulables à l’infini et facile à nettoyer (cubes Katt3), des gamelles qui s’ouvrent uniquement grâce à la puce électronique du chat, afin que nos chats qui ont une nourriture spécifique ne restent plus en box et puissent eux aussi goûter à un peu plus d’espace, et surtout, du temps illimité pour afin de les câliner, de les rassurer et pour jouer….mais tout ça n’est qu’un doux rêve…

Blandine Des moyens et du matériel vétérinaire pour pouvoir faire tous les soins possibles. Et surtout leur donner des locaux adaptés à leur bien-être, que ce ne soit plus des petites cages mais limite un appartement pour chacun.


Le chat qui t’a le plus marquée dans toute ta carrière au refuge et pourquoi. A-t-il été

adopté ?


Sabine Pas simple de choisir parce qu’ils sont tous marquants. Il y en a deux qui m’ont marquée.

Sera une jolie minette écaille de tortue de 6 ans, elle nous venait d’une saisie. Elle est arrivée au refuge avec des polypes (c’est une croissance anormale de tissus en saillie ou tumeur bénigne). C’était une chatte très câline, calme et qui nous laissait faire ses soins dans ses oreilles sans jamais nous mordre ou nous donner un coup de patte. C’était une minette très courageuse car nous avons dû l’opérer de son oreille droite, les polypes peuvent se transformer en tissus cancéreux si ce n’est pas traité à temps. Le chirurgien a dû lui retirer le conduit auditif et envoyer les tumeurs en analyses. Les résultats de l’analyse ont révélé que les polypes étaient cancéreux mais Sera a su jouer de ses charmes, malgré que ses jours étaient comptés une famille extraordinaire l’a adoptée et a permis à Sera de finir ses jours dans un foyer aimant.

Sera lorsqu'elle était au refuge, avant son adoption


Romy. Ma belle et douce minette. Elle avait 2 ans, elle aussi nous venait d’une saisie… c’était une chatte borgne de son œil droit, son œil gauche était dans un piteux état, elle avait un traitement pour l’épilepsie qui était surdosé et comme si cela ne suffisait pas elle avant le Calicivirus. Elle m’a marqué par sa gentillesse, par sa douceur, par ses câlins, par son physique imparfait, j’étais tombé amoureuse de cette minette. Malheureusement son état s'est dégradé subitement et elle n’a pas eu la chance de connaître un foyer doux et aimant. J’ai mis quelques jours à m’en remettre et j’ai encore les larmes qui montent en écrivant ses lignes. Chers humains je vous en supplie, ouvrez votre foyer à nos chats malades, ils ont encore plus besoin d’être sauvés !

Romy (que j'ai eu la chance de rencontrer avant qu'elle parte pour son dernier voyage...)


Blandine Question difficile. J’en ai deux auxquels je pense.

Le premier se nommait Malabar. Je ne me rappelle plus sa provenance, sûrement de la fourrière comme tant d’autres, mais à son arrivée, il était très agressif envers nous. Impossible de nettoyer son box sans se faire attaquer. Tout le monde en avait peur, et le surnommait le tigre, et il y avait de quoi, ce n’était pas un petit gabarit non plus. Notre souci c’est que, porteur du FIV, nous ne pouvions le relâcher dans la nature avec nos chats sauvages. Il fallait absolument une amélioration pour pouvoir envisager son adoption. Alors je me suis mise au travail. A force de patience et de persévérance, j’ai réussi à briser la glace !! D’abord ce n’était qu’avec moi puis, petit à petit, avec les autres agents. Après plusieurs mois à Hermeray sans personne pour l’adopter, on a fini par le transférer dans un autre refuge pour lui donner plus de chance, et cela a payé ! Aujourd’hui, il coule des jours heureux dans sa famille…

Blandine et Malabar lorsqu'il était au refuge


Le deuxième c’était ma Gazelle…. Comme chaque année, des gens nous appelle pour une

énième portée de chatons trouvée sans mère. Des trois petites chattes, Gazelle est la seule à avoir survécu. J’ai dû la biberonner et sans m’en rendre compte, un lien fort s’est tissé entre nous. Plus les semaines et mois ont passé, et plus je ne me voyais pas m’en séparer. Puis enfin, je me décide, je vais l’adopter… Mais la vie en a décidé autrement…Elle a déclaré un typhus qui l’a emportée en trois jours….c’était il y a 2 ans….Encore aujourd’hui, les larmes me montent au yeux quand j’en parle…

Blandine et sa regrettée Gazelle


Que t’apportent mes visites au refuge et nos discussions ?


Sabine Tes visites me permettent de me sentir moins seule face à des chats qui par peur sont agressifs ou complètement prostrés dans leur box. De me rendre compte qu’au final il y a encore pleeeeeiiiiiinnnnn de choses à apprendre sur nos amis félins. De me rassurer aussi, car nous avons réussi malgré nos petits moyens à rendre la chatterie un peu plus confortable pour nos pensionnaires et améliorer certains boxes grâce à tes conseils .

Ça me permet d’aller plus loin dans mes conseils lors des adoptions et également par téléphone. Si je suis bloquée dans les solutions que je peux donner aux personnes qui nous appellent, pour des soucis de comportement, je peux les diriger vers toi (bien entendu si le souci ne vient pas d’un problème vétérinaire)…

Nos discussions font un bien fou car tu comprends parfaitement nos problématiques, tu es une humaine passionnée, douce, sensible et toujours disponible. Une comportementaliste qui s’intéresse à nous, agents animaliers. Tu as eu cette très bonne idée de nous soumettre tes questions qui n’étaient pas si simples que ça…

Un grand grand MERCI pour tes visites qui ne sont pas assez fréquentes à mon goût, merci pour ton aide niveau conseils et de nous aider à faire les soins quand tu viens au refuge. Merci d’être toi.

Blandine Beaucoup de joie !! Cela me permet d’avoir des réponses à des questions que je me posais, ou des affirmations à certaines suppositions que je pouvais avoir. Mais surtout cela permet de mettre en place des méthodes de travail pour certains chats difficiles, et je me sers beaucoup de ce que j’apprends pour les adoptions, et ainsi améliorer la relation entre le nouvel arrivant et ses adoptants.

Avec les filles lors d'une de mes visites au refuge en octobre dernier


Ce qui te donne la force de continuer ce métier pas si facile que ça…


Sabine Ce qui me donne la force de continuer c’est qu’ils ont besoin de nous, d’avoir malgré tout des chats SOS qui trouvent de jolies familles, les commentaires google sont positifs et que des fois nos efforts sont récompensés.

Faire ce métier c’est aussi faire de très belles rencontres aussi bien côté humains que côté félins, ce métier me fait grandir, j’en apprends tous les jours et il me permet de me surpasser.

Blandine Honnêtement je ne sais pas. Et depuis plus de 10 ans que je fais ce métier, entre l’arrivée des chats toujours plus nombreux, avec davantage de maladies et des adoptants de plus en plus exigeants, cela devient très difficile pour moi…


Je remercie une nouvelle fois les filles pour avoir répondu à mes questions et, surtout, de m’avoir permis de mettre en avant le refuge et leur métier à travers les différents articles qui sont déjà parus.. Pour le dernier article de la série, il faudra attendre l’année prochaine !


D’ici là, je vous souhaite une belle fin d’année et vous donne rendez-vous en janvier pour la conclusion de cette série de billets INÉDITE ^^


Bonne journée à tous, chers humains et félins 😽



25 vues0 commentaire